« プレッシャーから解放(スポーツ) | トップページ | 丸亀2013   Marugame 2013 »

Comment un japonais a rencontre Prof. Olivier TORRES

Please read up to the table. / Lire jusqu'au tableau tout en bas.

Comment un japonais a rencontré Monsieur Olivier TORRES

 

 

 

Par Katsuyuki Kamei

 

Professeur, Faculté de Science de Sécurité, Université Kansaï, Osaka, Japon

 

Novembre 2012

 

 

 

 

 

D’abord, mots clefs pour illustrer Olivier TORRES.

 

Passion pour sa recherche en PME.

 

Comme un soleil du sud. Il éclaire les choses oubliées, p.e. la santé des patrons de PME. 

 

Entrepreneur. Il a créé AMAROK.

 

 

 

De façon de Haruki MURAKMI*, je raconte comment j’ai rencontré Olivier.

 

*Souvent dans les romans de MURAKMI, les deux histoires sont décrites parallelement.

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

<>

<>

<>

 

 

 
 

Katsuyuki KAMEI

 
 

Olivier TORRES

 
 

Eté 2003

 
 

Séjour d’un mois à Montpellier   en cherchant l’établissement qui puisse acceuillir Katsuyuki KAMEI comme   chercheur invité pour la période de septembre 2005 / août 2006.

 

Il est rentré au Japon en   laissant son CV aux plusieurs établissements dont École militaire supérieure   d'administration et de management de Montpellier.

 
 

 

 
 

Automne 2003

 
 

Katsuyuki KAMEI attendait la réaction   de la part de la France en vain. Il attendait, attendait, attendait...

 
 

Olivier TORRES donne quelques   cours à l’École militaire supérieure d'administration et de management de Montpellier. Un jour il a remarqué qu’il y avait un CV d’un   chercheur japonais qui cherchait l’établissement qui puisse l’acceuillir   comme chercheur invité pour la période de septembre 2005 / août 2006.

 

 

 

Olivier a passé ce CV à   Professeur Frédéric Le Roy qui est directeur de ERFI(Equipe de Recherche sur la Firme et   l’Industrie), ISEM, UM1.

 
 

2004

 
 

Katsuyuki KAMEI a reçu la   lettre d’invitation de la part de Frédéric Le Roy, directeur de l’ERFI, pour   l’année universitaire 2005/2006. Il en   était ravi.

 
 

Frédéric Le Roy a décidé d’acceuillir   Katsuyuki KAMEI comme chercheur invité pour l’année universitaire 2005/2006   et a écrit la lettre d’inviation.

 
 

2005

 
 

Katsuyuki KAMEI s’est installé à   Montpellier comme chercheur invité au sein de l’ERFI dont Olivier TORRES est   membre.

 

Un jour, par l’intermédiaire de Monsieur Gaël GUEGEN, MC de UM3, Katsuyuki   KAMEI a assisté au cours d’Olivier TORRES à UM3.

 

Après le cours, Katsuyuki et   Olivier ont fait la discussion.

 

Et Katsuyuki s’est rendu compte   que c’était grâce à Olivier qu’il   avait eu la lettre d’inviation de la part de l’ERFI.

 
 

2006

 
 

Comme signe de remerciment à   Olivier TORRES, Katsuyuki KAMEI a décidé de traduire La Guerre des Vins : Affaire Mondavi en japonais.

 

Retour au Japon au mois d’août. 

 
 

Prix Expansion pour La Guerre des Vins : Affaire Mondavi (Dunod)   d’Olivier TORRES.

 
 

2007-2008

 
 

Les travaux de traduction   tardait..

 

 

 

Eté 2007, Katsuyuki KAMEI a fait le séjour dans   le Midi de la France pour faire une série des entretiens des personnages   clefs de La Guerre des Vins, Manuel Diaz, Aimé   Guibert, etc.

 
 

Attente de la parution de la   version japonaise de son livre.

 
 

Janvier 2009

 
 

Les travaux de traduction s’avancait..

 
 

En s’inspirant de l’article en   décembre du Midi Libre sur le   suicide des patrons de PME en Languedoc, Olivier TORRES a publié « Inaudible   Souffrance Patronale » dans Le   Monde. Début de la recherche sur   la santé du dirigeant qui a abouti à la création de l’AMAROK, le premier   observatoire sur la santé du dirigeant de PME.

 
 

Juin et juillet 2009

 
 

La version japonaise de La Guerre des Vins (Kansai University   Press) est sortie en juin. 

 

Olivier TORRES a fait le séjour d’un mois au Japon. C’est Katsuyuki KAMEI qui l’a invité au   sein de l’Université Kansaï.

 

 

 

Le tandem Olivier – Katsuyuki a   fait 6 conférences partout au Japon au sujet de la mondialisation et le   terroir selon le livre, La Guerre des   Vins : Affaire Mondavi.

 

 

 

Les conférences ont vu du succès   partout en créant des amis autour d’Olivier et autour des bouteilles de vin   de Languedoc.

 
 

Août 2009

 
 

Vacanaces de Katsuyuki KAMEI en   languedoc. Il a donné à Olivier TORRES   sa HONDA Civic qu’il avait gardé depuis 1999.

 
 

Septembre 2010

 
 

Katsuyuki KAMEI a invité   Olivier TORRES pour le Congrès de Japan Risk Management Society qui a eu lieu   à toute nouvelle Faculté de Science de Sécurité, Université Kansaï. 

 

 

 

Olvier a fait la conférence sur   l’activité de l’AMAROK.

 

 

 

Après sa conférence, AMAROK Japan s’est inauguré, comme la   premiere antenne étrangère d’AMAROK

 
 

Le 18 Juin 2012

 
 

Inauguration de la Chaire de la   Santé du dirigeant au sein de UM1. Cette chaire est dirigée par Oliver TORRES. Katsuyuki KAMEI a assisté à la cérémonie de   cette inauguration en habit traditionnel du Japon

 

 

 

 

« プレッシャーから解放(スポーツ) | トップページ | 丸亀2013   Marugame 2013 »

経済・政治・国際」カテゴリの記事

コメント

コメントを書く

(ウェブ上には掲載しません)

トラックバック


この記事へのトラックバック一覧です: Comment un japonais a rencontre Prof. Olivier TORRES:

« プレッシャーから解放(スポーツ) | トップページ | 丸亀2013   Marugame 2013 »